Magazine loisirs créatifs

Matelassage

Matelassage  Technique de matelassé  : 

Les techniques de matelassage

Dans la famille "matelassage", plusieurs techniques permettent de donner du relief à un tissu orné d'un motif. Si ces techniques sont voisines et présentent des similitudes, leurs différences sont fondamentales. Et les résultats obtenus sont bien différents, à y regarder de près.

Les constantes de toutes ces techniques sont 2 épaisseurs de tissus et, entre les deux, du rembourrage.

Les différences permettent de classer ces techniques en deux grandes familles :

  • La première consiste à assembler 3 épaisseurs (tissu dessus, rembourrage, tissu dessous), et dessiner des motifs grace à des surpiqûres. Dans cette famille on trouve le matelassage proprement dit, appelé parfois "matelassage anglais" ou quilting car originaire de Grande-Bretagne, et le capitonnage.
  • La seconde consiste à dessiner au fil les contours d’un motif sur deux toiles superposées et à rembourrer certaines parties entre ces deux toiles. Là on trouve le boutis provencal, et son ancêtre, le trapunto scicilien.

On peut bien sur combiner les techniques du matelassage avec d'autres techniques, comme par exemple celle du patchwork.

 

Comment faire ?

Matelassage

Le matelassage est la méthode la plus ancienne, originaire du nord de la Grande-Bretagne, et servait à confectionner couvertures et vêtements chauds. Elle consiste à coudre ensemble 2 pièces de tissus entre lesquelles est insérée une couche de rembourrage, et des surpiqûres forment des motifs caractéristiques.

Capitonnage

Le capitonnage consiste à fixer 2 épaisseurs de tissus autour d’une couche épaisse de rembourrage. Les épaisseurs sont maintenues entre elle par un réseau de points isolés. Ces points sont simplement nouées (capitonnage noué)  ou ornés de boutons (capitonnage boutonné).

Boutis

Le boutis est une très vieille technique provençale. Elle consiste à dessiner au fil les contours d’un motif sur deux toiles superposées et à rembourrer certaines parties entre les deux toiles avec des mèches de coton pour créer un relief et de l’opacité.

Art du Sud, là où la lumière crue révèle le mieux son relief, le boutis trouve son origine dans la Sicile du Moyen Age. Importé par les croisés, il conquiert ses lettres de noblesse au sein des Manufactures Royales de Provence et de Languedoc, avant de se populariser à la fin du 18e siècle.

'aiguilles metelassage broderie'aiguille; activité manuelle

Trapunto

Le trapunto est une technique sicilienne, ancêtre du boutis. Les mèches sont remplacées par de la bourre de coton et le relief est donc plus épais. Chaque forme rembourrée est incisée sur l’envers et recousue ensuite au point de surjet. On peut ajouter une doublure afin de dissimuler les sutures.

Pour approfondir

 
Pas encore de commentaire. Bientôt le vôtre ?
Et pourquoi pas ?
Généralités sur le boutis  Technique et idées créatives
Patchwork  Technique de quilting - Loisirs créatifs