ChibiRu

ChibiRu, styliste et modéliste, est connue pour ces peluches kawaï - qui veut dire mignon en japonais - et ces poupées en crochet typiquement nippones, les amigurumis. Elle crée aussi des vêtements de poupées, des accessoires de mode, anime des ateliers de couture et a participé à l'élaboration de nombreux livres.

Contact

Vente

  • Jouets sur commande et vente de : doudous, peluches, amigurumis, accessoires pour poupées et bijoux en crochet
  • Site : www.chibiru.com

Rencontre

Nous nous rencontrons à l’espace Japon dans le 10eme arrondissement de Paris où ChibiRu donne des cours d'amigurumis - une technique de crochet qui permet de créer des objets et des poupées en volume. Je pensais rencontrer une spécialiste mais c’est une vraie artiste que je découvre. ChibiRu maîtrise non seulement les techniques du crochet, mais crée aussi, dans un univers bien à elle, des peluches et des doudous en tissu, ainsi que beaucoup d’autres objets.

Blue Marguerite : Quel est votre parcours ? Comment avez-vous commencé le crochet ?
ChibiRu : J’ai toujours été très manuelle, tout comme ma mère et ma grand-mère qui étaient couturières. Petite, je jouais souvent avec des bouts de tissu. J'ai commencé par fabriquer des vêtements pour mes poupées puis j’ai créé des poupées vintage en tissus recyclés. Adulte, j’ai étudié la couture, le stylisme et le modélisme au Bunka Fashion College de TOKYO, école dont sont issus les créateurs Kenzo et Yoji Yamamoto. Passionnée par la fabrication de poupées en tissu, j’en faisais sur commande. Un jour une édition japonaise spécialisée dans les loisirs créatifs s’est adressée à moi pour écrire un livre sur les doudous en crochet, les amigurumi. Je n’avais jamais crocheté mais j’ai décidé de relever le défi : A l’aide de quelques ouvrages, j’ai appris les techniques de base qui m'ont permises de fabriquer mes premiers doudous. Au Japon, une des home déco traditionnelle consiste à exposer des poupées, un peu comme les tableaux en Europe. C’est pour cela que beaucoup d’adolescents et de jeunes adultes les collectionnent.

BM : La réalisation des premières poupées a t-elle été difficile ?
ChibiRu : 
Les débuts non pas été faciles car je n’arrivais pas à donner forme à la poupée imaginée, ce qui m'obligeait souvent à défaire mon travail et à recommencer à zéro. En général, je travaille sans patron, avec une idée en tête que j’essaie de réaliser. Mais, parce que les gens me demandent souvent un modèle et les explications, je me suis mise à prendre des notes au fur et à mesure de mes fabrications. Finalement, j’ai publié 2 livres au Japon sur les amigurumis.

BM : Qu’apprend-t-on pendant vos cours de crochet ?
ChibiRu : 
Les débutants se familiarisent avec le crochet et le fil : ils apprennent les techniques de base comme « la boucle magique » (technique de crocheter en cercle), le jeté, la maille en l’air, la maille coulé, la maille serrée, les brides. Le premier cours est souvent catastrophique mais en s’entrainant, ils deviennent capables de réaliser des petites figurines simples.
Les personnes ayant un niveau moyen abordent des techniques qui permettent notamment de réaliser les pattes des animaux, les oreilles, comme le crochet en triangle, le but étant de créer ses propres amigurumis.

BM : Quel type de fils faut-il utiliser pour crocheter des amigurumis ?
ChibiRu : 
Il faut éviter le coton et la laine. La fibre de coton étant constituée de plusieurs filaments, le risque est de passer à travers le fil, ce qui peut être une difficulté surtout pour les débutants. Les fils de laines sont aussi à éviter car j’ai vu certaines de mes poupées se faire attaquer par des mites ! L’acrylique est ce qu’il y a de mieux pour les poupées. C’est peu onéreux, résistant et facile à utiliser.

BM : Avez-vous des bonnes adresses à partager ?
ChibiRu :
Je vais souvent chez Phildar pour les fils de bon rapport qualité prix et Reines Tissus pour leur choix de tissus.

BM : Où trouve-on vos produits ?
ChibiRu :
On peut me contacter via mon site internet. Il existe en trois langues. La partie en Français n’est pas achevée, mais je compte la compléter prochainement. Je fabrique des jouets sur commande et participe aux Salons de loisirs créatifs ou expos-vente. D’ailleurs, je serai bientôt à la galerie du Marrais du 25 au 28 mai et à la fin de l’année du 27 novembre au 08 décembre à l’espace japon.

Bonnes adresses de magasins de fils et de tissus

Phildar : www.phildar.fr
Reines tissus : www.tissus-reine.com

Mai 2012
Yulia