Valérie Capo

A qui appartiennent les doigts de fée qui fabriquent les miniatures Oh ! Capi ? A Valérie Capo, créatrice du fait-main.

Contact

Vente

Rencontre

Valérie nous invite chez elle, dans son appartement atelier parisien. Le contact est rapide, chaleureux et joyeux. C'est avec enthousiasme qu'elle nous parle de sa nouvelle activité, de ses clients, de ses nombreux projets.

Blue Marguerite : Quel est votre parcours ? Avez-vous toujours été créative ?
Valérie Capo : Rien ne me prédistinait à devenir créatrice de miniatures en feutrine. Enfant, je n'étais pas manuelle et l'idée de coudre un vêtement m'a toujours semblé rébarbative. Cependant, lors de la mutation de mon mari en Belgique, j'ai quitté mon travail d'assistante de direction et je me suis lancée dans les loisirs créatifs. Les belges, hommes et femmes confondus, pratiquent énormément d'activités manuelles. De nombreux cours et ateliers, dans toutes les techniques, sont proposés. Je crois que je les ai tous testés ! 

BM : Oh ! Capi est une toute jeune marque. Comment est-elle née ?
Valérie Capo :
Très rapidement mes préférences ont été vers la feutrine et le papier. Je suivais des cours d'encadrement et de cartonnage, et en parallèle, je créais des petites miniatures en feutrine pour la dînette de ma fille. Un jour, une de mes amies, qui tient la boutique La Maison des bonbons, m'a proposé de commercialiser mes créations. Oh ! Capi était né.

BM : Vous décidez donc de vous lancer dans la création faite-main et de développer votre production.
Valérie Capo :
De retour à Paris, j'ai fait un peu de porte-à-porte pour vendre mes créations. C'est finalement en bas de chez moi que j'ai trouvé mon premier client, Chez Bogato. Je confectionne des broches et des barettes avec leur logo, le cupcake, et je reproduis en feutrine leurs gâteaux phares qui sont en vente dans leur boutique, en exclusivité, dans de petites boîtes en origami que je fabrique également. 

BM : Où trouvez-vous votre feutrine ?
Valérie Capo : Il existe trois sortes de feutrine. Les feutrines fines et très épaisses sont généralement en synthétique et s'achètent dans les magasins de loisrs créatifs. Leurs couleurs sont standard et leur aspect souvent brillant. Pour confectionner les gâteaux de Chez Bogato, j'ai eu besoin d'une gamme de couleurs beaucoup plus large et d'une feutrine semi-épaisse. C'est lors de mes recherches que j'ai découvert la mercerie La Croix et la Manière qui vend ce troisième type de feutrine en laine et rayonne mélangées.

BM : Combien d'heures de travail sont nécessaires pour fabriquer une miniature ?
Valérie Capo :
Le nombre d'heures est très variable. Pour faire la tartelette au chocolat, 30 minutes suffisent. Pour la charlotte aux framboises, je compte 3 heures de travail : les framboises sont brodées, les biscuits fabriqués un à un et cousus à la main. J'utilise la feutrine comme base de travail à laquelle peuvent s'ajouter, selon les modèles, des éléments brodés, cousus, en pâte polymère ou en crochet.

BM : Où trouver les miniatures Oh ! Capi et quels sont vos projets ?
Valérie Capo :
Tout est allé très vite et j'ai de nombreuses envies. Très prochainement des ateliers seront mis en place chez la Croix et la Manière et certains de mes produits vont être distribués par la Boutique Les fleurs. J'ai des projets de boutiques en ligne sur Etsy, Little Market et DaWanda mais se pose le problème de la rentabilité. Décorer une vitrine de magasin est tout aussi amusant et a le gros avantage d'être moins chronophage et plus lucratif !

BM : Avez-vous quelques bonnes adresses a partager avec les lectrices de Blue Marguerite ?
Valérie Capo :
La Maison des bonbons, repère pour les dingues de sucreries et d'objets déco insolites, La Croix et la Manière, mercerie extraordinaire qui vend notamment la feutrine de qualité "Cinnamon Patch", Chez Bogato, boutique gourmande qui propose des gâteaux créatifs et délicieux et enfin la boutique Les fleurs.
 

Avril 2012
Gwendoline

Les bonnes adresses de Valérie

Les Fleurs :  6 passage Josset, Paris 11e 
La Croix et la Manière : 36 rue Faidherbe, Paris 11e
Chez Bogato : 7 rue Liancourt, Paris 14e
La Maison des Bonbons : 14 rue Mouton Duvernet, Paris 14e